UFOcenter
UFOcenter
Menu
LISA Pathfinder EST PARTIT POUR DE BON

LISA Pathfinder EST PARTIT POUR DE BON

« La recherche fondamentale a pour objet la compréhension du monde dans lequel nous vivons, » a déclaré Johann-Dietrich Woerner, Directeur général de l’ESA.

« Les découvertes théoriques d’Albert Einstein sont, aujourd’hui encore, tout à fait fascinantes. Avec LISA Pathfinder nous tâcherons, grâce à de nouvelles connaissances, de confirmer l’une des prédictions d’Einstein : l’existence des ondes gravitationnelles. »

Le véhicule spatial lui-même jouera un rôle actif dans cette mission en allumant environ dix fois par seconde des petits propulseurs grâce auxquels il ajustera sa position et évitera d’entrer en contact avec les cubes. Ce faisant il protégera ces derniers de toute force qui les empêcherait de ne bouger que sous l’effet de la gravité.

« Les ondes gravitationnelles représentent un tout nouveau terrain d’exploration pour les astronomes. Depuis des milliers d’années, on observe l’Univers dans la lumière visible, et ce n’est qu’au siècle dernier que l’on a commencé à l’étudier à travers tout le spectre électromagnétique, » a expliqué Alvaro Giménez Cañete, Directeur Science et Exploration robotique de l’ESA.

« En vérifiant grâce à LISA Pathfinder les principes mis en lumière par Einstein il y a cent ans, c’est un tout nouveau point de vue sur l’Univers qui s’offre à nous. »

« Après toutes ces années consacrées au développement et aux essais au sol, nous sommes impatients de procéder à ce test ultime, qui ne peut s’effectuer que dans l’espace » a déclaré Paul McNamara, Responsable scientifique de LISA Pathfinder à l’ESA.

« Dans quelques semaines, nous serons en pleine exploration de la nature profonde de la gravité dans l’espace, ce qui nous donnera l’assurance nécessaire pour construire un observatoire spatial à grande échelle grâce auquel nous étudierons l’Univers gravitationnel à l’avenir. »

Grâce aux lancements Vega de 2015 (IXV, Sentinelle 2A et LISA Pathfinder) il est désormais certain que ce système de lancement est capable de prendre en charge trois missions par an, les clients sont donc assurés de sa fiabilité et Arianespace se trouve renforcée dans sa position de leader de ce segment de marché.

Le lanceur Vega est désormais pleinement qualifié et prêt à une exploitation commerciale par Arianespace.

http://www.esa.int/fre/ESA_in_your_country/France/LISA_Pathfinder_part_a_la_decouverte_des_ondes_gravitationnelles

LISA Pathfinder EST PARTIT POUR DE BON
LISA Pathfinder EST PARTIT POUR DE BON