UFOcenter
UFOcenter
Menu
Les planètes abondantes en EAU peuvent abriter la vie affirment des scientifiques

Les planètes abondantes en EAU peuvent abriter la vie affirment des scientifiques

Un article publié aujourd’hui dans l’Astronomical Journal affirme que les mondes océaniques sont beaucoup plus hospitaliers à la vie que ce que l’on pensait au départ.

L’article rédigé par Edwin Kite, de l’Université de Chicago, et Eric Ford, de l’Université d’État de Pennsylvanie, affirme que les planètes aquatiques pourraient bien abriter la vie.

Jusqu’à présent, les scientifiques pensaient généralement que les mondes aquatiques ne pouvaient pas supporter le cycle approprié des gaz et des minéraux qui stabilisent le climat – un peu comme sur Terre.

Mais les deux chercheurs ont fait des milliers de simulations pour déterminer que ce n’est peut-être pas le cas pour les exoplanètes en orbite autour d’étoiles semblables à notre Soleil.

Le professeur Kite a dit : “Cela va à l’encontre de l’idée que vous avez besoin d’un clone de la Terre, c’est-à-dire une planète avec des terres et un océan peu profond.”

La vie a besoin de beaucoup de temps pour se développer et évoluer, ce qui fait que les exoplanètes habitables sont repérables.

C’est parce qu’avec le temps, la lumière et la chaleur sur les planètes changent au fur et à mesure que leurs étoiles vieillissent, ce qui explique pourquoi les scientifiques recherchent généralement des planètes semblables à la Terre. 

Cela suggère que les mondes aquatiques ont une façon de récupérer le carbone entre l’atmosphère et les océans – juste assez pour maintenir des conditions stables pour la vie.

Deux de ces planètes aquatiques ont été découvertes en avril 2013 par le puissant télescope spatial Kepler de la NASA.

Les exoplanètes aquatiques ont été baptisées Kepler-62e et Kepler-62f.

À l’époque, l’agence spatiale américaine vantait les deux planètes comme deux des mondes extraterrestres les plus prometteurs où la vie pourrait exister.

Bill Borucki, du NASA Ames Research Center, a déclaré lors d’une conférence de presse : “Regardez notre propre océan. Il est absolument plein de vie.”

“Nous pensons, en fait, que la vie aurait pu commencer là.” 

 

Le scientifique a suggéré que la vie sur ces mondes aquatiques aurait même pu évoluer au-delà des créatures purement aquatiques comme les poissons.

Il a dit : “Au moins dans notre océan, nous avons des poissons volants. Ils s’envolent pour s’éloigner des prédateurs.”

“Nous pourrions découvrir que des oiseaux ont évolué sur ces planètes océaniques.”

Source: Express.co.uk, le 31 août 2018  Traduction Nouvelordremondial.cc