UFOcenter
UFOcenter
Menu
ONZE MOIS SPATIAL ET MUTATION DEFINITIVE DE 7% DE SES GENES

ONZE MOIS SPATIAL ET MUTATION DEFINITIVE DE 7% DE SES GENES

Après son retour sur Terre en mars 2016, les deux jumeaux ont à plusieurs reprises été examinés en laboratoire. En 2017, les scientifiques ont supposé pour la première fois que le séjour prolongé de Scott dans l'espace avait considérablement modifié son ADN.

 


À les en croire, 93% de ses gènes sont revenus à la normale après son retour sur Terre. Les sept autres ne sont toutefois pas parvenus à reprendre leur état initial, même après deux ans passé sur la surface de notre planète. Les chercheurs ont émis l'hypothèse que cela avait provoqué dans son corps des changements durables au niveau du système immunitaire, du réseau responsable de la formation des os, de la réparation de l'ADN et d'autres fonctions organiques.  


https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201803141035490674-nasa-adn-astronaute-orbite/