UFOcenter
UFOcenter
Menu
UN HABITAT SPATIAL GONFLABLE

UN HABITAT SPATIAL GONFLABLE

UN HABITAT SPATIAL GONFLABLE

Dans le cadre du test d'un habitat gonflable, la Nasa a finalement réussi à déployer hier son module BEAM, amarré à l'ISS, après un échec jeudi dernier.

La deuxième tentative aura été la bonne. Après avoir subi un échec jeudi dernier, l’habitat gonflable BEAM (Bigelow Expandable Activity Module) aura pu être déployé totalement à l’extérieur de l’ISS hier à 20h10 GMT. Il propose un espace de 4 mètres de long pour un diamètre de 3,23 mètres et un volume de 16 m3 soit l’équivalent d’une petite pièce.

« Le module est complètement gonflé maintenant et complètement pressurisé » déclarait hier Daniel Huot, le porte-parole de la Nasa avant de préciser qu’il s’agit d' »une journée pleine de succès avec le gonflement du premier habitacle humain gonflable ayant jamais été déployé dans l’espace« . Désormais, des tests vont avoir lieu pour évaluer l’étanchéité et les astronautes vont effectuer différentes tâches préparatoires avant d’entrer dans le module d’ici une semaine.

Tester la résistance du module

Le module va rester amarré à la Station spatiale internationale pendant 2 ans avant d’être incendié puis détaché.

L’objectif de cette expérience est de déterminer si ce type de module est capable de résister aux radiations solaires et cosmiques, aux températures extrêmes ainsi qu’aux micrométéorites et autres débris naviguant dans l’espace.

Source : 20minutes.fr

UN HABITAT SPATIAL GONFLABLE

La Nasa a indiqué lundi que deux scientifiques avaient pu entrer dans le BEAM, le module gonflable déployé ce mois-ci sur la station spatiale internationale, qui sera testé pendant deux ans.

Ils devront d’abord y prélever des échantillons de l’air et commencer à collecter des données captées par les équipements de la capsule gonflable, sur la « dynamique de l’expansion » du module. Pour l’instant, tout semble se dérouler parfaitement.

De nouvelles visites devraient avoir lieu mardi et mercredi pour déployer de nouveaux équipements de contrôle à l’intérieur du BEAM, qui restera fermé entre chaque visite.