UFOcenter
UFOcenter
Menu
UNE FEMME OBSERVE CURIOSITY SUR MARS: PHOTO

UNE FEMME OBSERVE CURIOSITY SUR MARS: PHOTO

UNE FEMME OBSERVE CURIOSITY SUR MARS: PHOTO

Le robot a dévoilé une nouvelle image prise sur la planète Mars. Certains y voient clairement une femme.

Le site américain UFO Sightings Daily , qui défend l’existence d’une vie extraterrestre, a repéré cette photo prise par le robot Curiosity sur la planète Mars, en juillet dernier.

Alien Woman With Breasts Captured On Mars Watching Mars Rover! #ufo #mars #UFO #ufosightingshttp://t.co/6du36gc8ZG pic.twitter.com/wx0dLAqnD1

Selon ce même site, l’ombre que l’on voit serait la silhouette d’une femme « en partie masquée ». « Nous voyons aussi deux bras, dont les couleurs sont plus claires, et quelque chose qui ressemble à une tête avec de longs cheveux ».

Le fondateur du site, Dave Jacobs, a posté la nouvelle sur Twitter.

Pour UFO Sightings Daily, il est encore difficile de dire s’il s’agit « d’un être humain ou d’une statue ». Mais quelques éléments pousseraient à croire qu’elle est vivante : « Une statue si petite aurait déjà été détruite, donc il y a plus de chances que ce soit un être humain. Aussi, elle fait face au Mars rover qui la regarde depuis une certaine distance ».

http://mobile.lesoir.be/959009/article/actualite/sciences-et-sante/2015-08-10/robot-curiosity-photographie-une-mysterieuse-silhouette-sur-mars

Une illusion d'optique. Cette femme sur Mars est en fait une illusion d'optique. Le spécialiste science Jeffrey Kluger l'a expliqué au magazine Time, lundi. Il s'agit du phénomène dit de "paréidolie", "qui nous fait voir toute sortes de choses qui n'existent pas". En clair : lorsqu'une personne aperçoit des motifs familiers dans des images inconnues, comme dans le cas du "fantôme" sur le cliché pris par Curiosty.

"Le phénomène de paréidolie est profondément enraciné, quelque chose qui aide les enfants à se concentrer sur les visages humains", explique Jeffrey Kluger. Ce phénomène "a aussi permis aux humains à l'état sauvage de repérer facilement les dangers dans la nature, pour choisir entre un autre homme et un animal potentiellement menaçant. Oui, le plus souvent c'est une fausse alarme, mais il vaut mieux sur-réagir cinquante fois que sous-réagir ne serait-ce qu'une seule fois", poursuit le journaliste du Time.

UNE FEMME OBSERVE CURIOSITY SUR MARS: PHOTO
UNE FEMME OBSERVE CURIOSITY SUR MARS: PHOTO